Sakineh Mohammadi Ashtiani (persan: سکينه محمدي آشتياني, née en 1967) est une femme iranienne azérie, emprisonnée entre 2006 et 2010. Elle aurait d'abord été condamnée en 2006 à 99 coups de fouet pour adultère, et aurait ensuite été condamnée à mort pour « adultère et complicité de meurtre contre son mari ».

Selon notamment Amnesty International[1] et Human Rights Watch[2], qui relaient les propos des avocats de Sakineh Mohammadi Ashtiani, les aveux de complicité de meurtre ont été obtenus sous la torture, ce qu'elle a elle même qualifié de mensonges tout en dénonçant une exploitation médiatique de son affaire[3]. De plus, cette condamnation aurait été ordonnée par lapidation (malgré le moratoire instauré en 2002[4]).

L'ambassade iranienne à Londres a publié un communiqué infirmant ces rapports, expliquant que la peine de mort ne serait pas par lapidation[5]. Si ce communiqué atteste, incidemment, la condamnation à mort, il ne précise pas si c'est pour adultère seul, complicité de meurtre ou les deux. De manière plus générale, l'Iran affirme ne plus pratiquer la lapidation[6].

Quoi qu'il en soit, une campagne lancée pour trouver un soutien et annuler la sentence a eu un retentissement médiatique et politique international, Sakineh Mohammadi Ashtiani étant le plus souvent présentée comme « condamnée à la lapidation pour adultère »[7],[8],[9].

 

 

Source Wikipédia

Question que chacun peut se poser :

 

Ne serait t il pas juste de lancer des pierres aux  gouvernants et juges iraniens qui se permettent de narguer le monde au nom d'une " justice" barbare et ignorante. La presse a annoncé la possible exécution de Sakineh cette femme iranienne au nom d'un jugement inique par lapidation. Une idée serait de caillasser tous les consulats iraniens de France et d'Europe. Une autre serait de demander de façon urgente une aide militaire destinée à libérer les iraniens de cette clique de féodaux sans hygiène qui s'essuie les fesses avec la main gauche et prétend donner des leçons de morale au reste de l'humanité. Pourquoi accepte t on encore de recevoir ce bouffon d'Armadinedjad??? C'est se rendre complice d'assassinats d'Etat!

 

AG